Informations & Ressources – Les régimes

Un extrait du hors-série de Sciences et Avenir, n°193, mars 2018, “Manger magique aujourd’hui”, à propos des régimes

“[Lors d’une période de restriction alimentaire] le corps au régime tire également de l’énergie de la masse « maigre », à savoir les muscles et les os, ce qui l’affaiblit. Et surtout, face à ce stress physiologique, « il entre en résistance, explique le professeur Irène Margaritis, chef de l’Unité d’évaluation des risques liés à la nutrition de l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses). Il s’adapte en dépensant moins pour fonctionner », réduisant ainsi son métabolisme de repos (qui assure les fonctions de base). « Résultat : nos besoins diminuent et il faut se restreindre toujours plus pour maintenir son poids, poursuit Irène Margaritis. Et lorsqu’on renoue avec ses habitudes alimentaires d’avant la cure, le poids repris peut être plus important que celui perdu. » C’est « l’effet yoyo » garanti (voir l’infographie ci-contre).

Dans un rapport d’expertise (2010), l’Anses a montré que 80 % des personnes ayant suivi un régime retrouvent leur poids initial – voire plus – au bout d’un an ! Les experts ont également analysé les caractéristiques nutritionnelles de quinze régimes tendance (3). Conclusion : facteurs de carences en vitamines et nutriments, « ils pré sentent des risques plus ou moins graves » notamment pour les os, le coeur et les reins… sans compter les perturbations psychologiques. Un beau miroir aux alouettes, donc, promu par un marché des produits minceur en croissance, qui approche les 4 milliards d’euros en France en 2018 ! (4).”

Références

3. Régimes du Dr Atkins ; californien du Dr Guttersen ; « citron détox » ; de la chrononutrition du Dr Delabos ; du Dr Cohen ; du Dr Dukan ; du Dr Fricker ; Mayo ; Miami du Dr Agatston ; Montignac ; du Dr Ornish ; Scarsdale du Dr Tarnower ; soupe au chou ; Weight Watchers ; Zone de M. Sears.

4. Selon l’institut d’études Xerfi.


C’est pourquoi toute modification importante de l’alimentation doit être accompagnée par un suivi chez un professionnel (nutritionniste ou diététicien). 

 

2018-07-19T17:40:46+00:00